Le recours aux prestataires freelances : entretien avec MALT

Le recours aux prestations de services comme alternative au recrutement : interview de Quentin Debavelaere, responsable des opérations (COO) de MALT, plateforme qui compte 150.000 prestataires freelances inscrits.

Suite aux multiples questions que j’ai reçues après la diffusion du précédent épisode de DROIT DEVANT sur le recours aux prestataires de services, j’ai eu envie d’aller à la rencontre de MALT.

 

 

 

Les freelances et les prestataires, c’est une population que MALT connaît bien puisque la plateforme compte 150.000 prestataires enregistrés.

Avec Quentin, son Responsable des Opérations (COO), on a donc parlé de l’essor de ce statut ces dernières années ; la France compte un million de freelances aujourd’hui.

 

Quentin nous explique que contrairement aux idées reçues, ce mode de collaboration se développe particulièrement lorsque l’économie va bien. Il insiste sur le constat qu’il a pu faire ces dernières années : de son côté, les freelances qu’il côtoie le sont majoritairement par choix. Par choix de la flexibilité, de l’autonomie, par choix économique aussi.

 

Il faut dire que MALT compte majoritairement des prestataires qui interviennent sur le secteur du d’IT, du numérique.

Bref, on est selon lui, bien loin des arrêts UBER et DELIVEROO qui ont alimenté l’actualité judiciaire récemment.

Quentin nous livre d’ailleurs son analyse sur ces décisions jurisprudentielles et nous explique aussi quels sont les conseils que MALT donne à ses clients pour éviter tout requalification judiciaire.

Un échange précieux qui complète parfaitement le précédent épisode de DROIT DEVANT.

Très bonne écoute

Vous pouvez m’adresser des suggestions de thèmes que vous souhaiteriez voir aborder dans le podcast en m’écrivant : m.meolans@victoire-avocats.eu

Si le podcast vous plaît, soutenez-nous en laissant un avis 5 étoiles ou un commentaire sur iTunes :

Poscast Droit Devant sur Apple Podcasts

 

 

Suivez l’actualité du cabinet VICTOIRE AVOCATS : Abonnez-vous à notre newsletter

Suivez-nous sur LinkedInInstagramFacebook.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *